2017, LE MILLESIME DE L’ABONDANCE !

Millésime 2017Après le si confidentiel millésime 2016, c’est comme si la nature avait voulu se rattraper et nous consoler avec une abondance de fruits comme jamais. Certains esprits chagrins y voient de la surabondance, nous n’y voyons que du bonheur. Et puis, c’est historique, depuis des années nous avons enfin en production nos 36 appellations, même si cela reste un volume confidentiel pour certaines jeunes vignes. Résumé.

Les petits nouveaux

Vougeot Premier Cru les Cras, le retour !

Notre vigne solaire qui longe dans la partie basse Le Clos Blanc arrachée en 2011 et replantée entièrement en 2013 nous a offert déjà l’année dernière une petite récolte d’une pièce (ou 4 ), plus tard quatorze pièces et demies de superbes raisins. Après six millésimes d’absence, c’est le retour de ce très grand vin de Vougeot déjà précocement qualifié de « bombe » !

Volnay

Dernier millésime 2013 pour ces vignes replantées que nous attendions avec impatience. Deux lieux-dits : Clos des Chênes (6 ares) et Ez Blanches (41 ares) nous ont donné trois pièces et demie de très petits raisins concentrés. Un rendement encore minuscule pour cette 4è feuille !

Nuits-Saint-Georges Le Clos de Thorey dit « Clos de Thorey »

Sur les trois hectares de cette parcelle en monopole en haut de coteau, un hectare et demi de jeunes vignes à leur cinquième feuille a produit en 2017 sept pièces et demies, c’est un bon début.

Et c’est un élevage plutôt actif qui se profile : les grands crus blancs ont presque tous terminé leur fermentation alcoolique tôt, en décembre et ont débuté leur fermentation malolactique. A ce jour certains n’ont pas encore fini leur première fermentation.

Concernant les rouges, pour certains, la malo avait commencé avant même l’entonnage et elle reste à finir seulement sur trois vins seulement : les deux Nuits-Saint-Georges Les Corvées Pagets et Les Damodes et sur le Beaune Les Grèves.

Après dégustation on a commencé à faire quelques soutirages de fût à fût 20 mai avec Côte de Beaune Les Pierres Blanches, Beaune 1er Cru Clos du Roi, Beaune La Montée Rouge. L’élevage se passe bien et les vins qui se dégustent le mieux actuellement sont le Volnay, qui s’est révélé depuis le tout début, Le Clos de Thorey, Les Evocelles, Les Cras. Et puis une merveille, Le Charlemagne !

 


Un site Internet