Premiers Crus

Beaune Clos du Roi

Beaune Premier Cru Le Clos du Roi

S’il est une ville née sous une bonne étoile, c’est bien la ville de Beaune. Celle, justement, que l’on voit si souvent peinte ou brodée à l’Hôtel-Dieu : l’amour de Nicolas Rolin et de son épouse Guigone de Salins, les fondateurs. Cerclée par ses remparts et ses bastions comme un tonneau par ses douelles, Beaune raconte en gothique flamboyant le roman d’amour de la Bourgogne et de la Flandre, au siècle de la Toison d’or.

Lire la suite >

Beaune Les Grèves

Beaune Premier Cru Les Grèves

Notre petite parcelle des Grèves plantée en 1978 occupe la partie centrale du coteau dominant Beaune, à 250 mètres d’altitude. Les Grèves signifient en latin graviers, car le sol est ici excessivement calcaire. Ce plus noble des Premiers Crus de Beaune s’exprime ici tout en délicatesse.

Lire la suite >

Gevrey-Chambertin Bel Air

Gevrey-Chambertin Premier Cru Bel Air

Cette vigne est notre reine de cœur puisque c’est la première du Domaine, plantée en 1966. Elle doit son nom à un terrain broussailleux, les Brosselles. Ce climat est idéalement situé, sur la partie la plus spontanée, la plus sauvage du village… Les vignes en pente sont exposées est-sud-est sur un sol calcaire sans excès, rêvé…

Lire la suite >

Nuits-Saint-Georges Les Corvées Pagets

Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Corvées Pagets

“Enfin, pour couronner ce repas, Ardan dénicha une fine bouteille de Nuits qui se trouvait par hasard dans le compartiment des provisions, écrit Jules Verne, écrivain français, dans son Voyage autour de la Lune. Les trois amis la burent à l’union de la Terre et de son satellite”. En 1971, les astronautes d’Apollo XV rendent hommage à leurs prédécesseurs en baptisant Saint-Georges le cratère le plus proche de leur alunissage et déposant à son pied un peu de terre du Texas ainsi qu’une étiquette de vin de Nuits, cuvée Terre-Lune. Aussi ce vin est-il le seul à être connu sur la Lune !

Lire la suite >

Nuits-Saint-Georges Les Damodes

Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Damodes

“Le velouté des bons vins de Bourgogne, causé par le domaine des esprits, leur donne un goût dont la langue est mollement touchée et doux pour les nerfs”, écrit en 1694 le Dr Guy-Crescent Fagon. “Un vin”, ajoute-t-il, “que l’estomac presse et digère à loisir, sans être pressé de s’en défaire”. A qui l’ordonnance s’adresse-t-elle ? A Louis XIV, accablé par une santé maussade. Son premier médecin lui prescrit alors le vin de Nuits, obtenant bientôt la guérison de son royal patient. On venait d’inventer le vin de convalescence et de régime !

Lire la suite >