Le Domaine de la Vougeraie plébiscité !

A International Wine Challenge !

Le Bonnes Mares 2008 du domaine de la Vougeraie remporte quatre « trophy » (ou Grandes Médailles d’Or) et Pierre Vincent vient d’être élu meilleur vinificateur de vin rouge de l’année à IWC, l’un des plus prestigieux concours du monde.

Pierre Vincent récomponsé à International Wine ChallengeLe Bonnes Mares 2008 remporte quatre catégories :
« Meilleur vin biologique du monde »
« Meilleur pinot noir du monde »
« Meilleur vin rouge de Bourgogne »
« Meilleur vin rouge de France »

L’année dernière déjà le Clos de Vougeot 2006, du premier millésime de Pierre Vincent au domaine,  avait réussi la même performance.

Et puis avec 100 % de réussite pour les huit appellations concourrant cette année, le jury a souligné la régularité des vins présentés (Or : Chambolle-Musigny 2007, Bonnes Mares 2008, Charmes-Chambertin Les Mazoyères 2007, Vougeot Premier Cru Les Cras 2008. Argent : Corton Clos du Roi 2008, Vougeot Premier Cru Le Clos Blanc de Vougeot Monopole 2007, Beaune Premier Cru Les Grèves 2007. Bronze : Clos de Vougeot 2008) d’un jeune vinificateur très prometteur, qui, malgré ces trois millésimes tous très difficiles, a su en extraire des vins d’exception.

Quatre trophées très prestigieux dans un concours qui ne l’est pas moins car l’International Wine Challenge à Londres présente un jury d’une qualité indéniable composé de Masters of Wine et de professionnels expérimentés, parmi les meilleurs palais du monde et qui dégustent chaque année quelques 10.000 échantillons provenant de toutes les régions productrices du monde !

Après avoir décerné les médailles d’or dans chaque catégorie lors du salon de la London International Wine Trade Fair, en mai, le jury se rassemble de nouveau pour choisir, à l’aveugle, parmi celles-ci la meilleure et décerner « la grande médailles d’Or » ou « Award Trophy ». Le grand cru Bonnes Mares du Domaine a ainsi obtenu une première fois une médaille d’or. Puis toutes les médailles d’or sont redégustées et la meilleure remporte cette « la Grande médaille d’Or ».

Ainsi avec un nouveau millésime 2010 qui s’annonce déjà difficile compte tenu des conditions climatiques froides et humides, gageons que le domaine de la Vougeraie dont le travail minutieux toute l’année et l’envol de la biodynamie qui couvre 29 hectares sur les 34 que compte le domaine, saura relever une fois encore le défi de l’exception !


Un site Internet