Archives

Jour 10

Dixième jour – Vendredi 28 septembre 2012

Numéro : 10 - Derniers raisins

Une brume légère voile le vignoble ce matin. C’est le dernier jour des vendanges avec en pointe de mire ce soir la Paulée. A la cuverie règne une certaine effervescence. Les deux derniers pressurages sont pour les Savigny-Les Beaune et le Corton-Charlemagne aux jolis rendements.

10e jour - 28 sep 2012

Jour 9

Neuvième jour – Jeudi 27 septembre 2012

Numéro : 9 - Le Roi Gevrey-Chambertin

Météo bien meilleure aujourd’hui sur un vignoble encore étonnamment vert, comme si toute cette humidité prolongeait son cycle de vie… Et pourtant ça sent la fin des vendanges. On entend depuis plusieurs jours les klaxons des camions transportant leurs dernières caisses, des voitures qui emmenant les vendangeurs éphémères vers d’autres horizons. Certains ont abandonné les rangs ce matin, éprouvés pas les assauts de la pluie d’hier. Bientôt, demain, s’achèvera cette folle course contre la montre.

9e jour - 27 sep 2012

Jour 8

Huitième jour – Mercredi 26 septembre 2012

Numéro : 8 - Déluge !

Cette lettre est dédiée aux héros du jour, aux vendangeurs qui ont bravé une météo épouvantable. La pluie est tombée toute la journée accompagnée de rafales de vent. Nos valeureux coupeurs n’ont eu de répit que pendant la pause déjeuner avec un repas chaud et surtout au sec. Nous saluons leur courage et leur détermination.

8e jour - 26 sep 2012 vi

Jour 7

Septième jour – Mardi 25 septembre 2012

Numéro : 7- Jour racine

Une météo sens dessus-dessous : nous avons eu l’été au printemps, à présent nous avons le printemps en automne ! Le vignoble ne s’est pas encore paré de ces couleurs mordorées et rouge flamboyant et le ciel alterne entre éclaircies et passages de nuages, le tout sous de douces températures ! Contraste absolu avec hier.

7e jour - 25 sep 2012

Jour 5 & 6

Cinquième et sixième jours – Dimanche 23 et lundi 24 septembre 2012

Numéro : 5 & 6 - Orage sur les Grands Crus !

Dimanche matin calme à la cuverie. Pas d’arrivée de raisins aujourd’hui. Pierre et ses deux stagiaires surveillent les cuves, mesurent températures et densités. La Côte grouille de voitures et de vendangeurs fourmillant entre les rangs sous le soleil de l’après-midi. La nuit, les orages grondent au sud sur la Saône et, en cette nuit lourde, inondent soudain notre vignoble.

5e - 6è jour - 23- 24 sep 2012

Jour 4

Quatrième jour – Samedi 22 septembre 2012

Numéro : 4 - Sonate d’automne

Il a plu toute la nuit. Ce matin cirés et bottes sont de rigueur. Et c’est dans une fraîcheur très humide que les deux équipes de vendangeurs commencent leur journée. Courage ! Et il en faut car toute la matinée une pluie fine a accompagné les coupeurs et les porteurs. Les bottes se chargent de terre à mesure que les seaux se remplissent eux de petites grappes toutes plus millerandées les unes que les autres. Mais comme le disent les anciens : « terre argileuse, terre amoureuse ! ».

4e jour - 22 sep 2012

Jour 3

Troisième jour – Vendredi 21 septembre 2012

Numéro : 3 - La ronde des Nuits

Le soleil éclatant, la Côte resplendit pour célébrer ce dernier jour d’été avec un embrasement oblique excessif, d’une beauté éphémère. C’est le chaos dans les cieux à mille lieues de là au-dessus de l’Atlantique où la queue du cyclone Nadine se mesure à l’anticyclone sans nom qui nous enveloppe de sa chaleur… Mais ici-bas les hommes courbés sur les vignes ignorent ce qui se joue, concentrés sur les petites grappes précieuses et rares. Ils vont très vite, deux fois plus que d’habitude. Est-ce à dire qu’il y aura deux fois moins de raisin ? C’est l’une des grandes interrogations de l’année…

3e jour - 21 sep 2012

Jour 2

Deuxième jour – Jeudi 20 septembre 2012

Numéro : 2 - Zénitude !

Ce matin 6° ! Le froid réveille nos vendangeurs dont les doigts doivent se désengourdir. Heureusement le soleil est annoncé avec une température de 20° idéale pour vendanger.

2e jour - 20 sep 2012

Jour 1

Premier jour – Mercredi 19 septembre 2012

Numéro : 1 - Une année extrémiste !

Nous voici repartis sécateurs en main pour attaquer les vendanges d’une année bien spéciale ! Une année de tous les extrêmes où les conditions climatiques ont été terribles pour la vigne : printemps froid et pluvieux, coulure de la fleur, oïdium et mildiou, enfin grêle pour laisser un vignoble meurtri. Et puis miracle ! Le mois d’août a exaucé les prières à Saint Vincent, offrant soudain soleil triomphant et vent asséchant pour sauver la récolte qui restait. Conclusion, des quantités infimes, jamais vues de mémoire de vigneron, mais des raisins contre toute attente magnifiques aux petites baies millerandes, gage de couleur et de concentration, sains et d’une très bonne maturité. 

1er jour - 19 sept 2012


Un site Internet