Lettres des 4 saisons

Lettre de printemps 2003

Numéro : 7

Après une année 2002 à l’automne très pluvieux, 2003 a commencé par trois mois étonnants, très ensoleillés, lumineux et secs, boostant la vigne et le moral des vignerons ! Mais heureusement, la nature a su retrouver une certaine sagesse début avril et l’emballement précoce de la végétation a été ralenti par un refroidissement général voire quelques passages de gel pour nous ramener avec discernement dans un rythme bourguignon au climat continental aux variations assez fortes, familières à la vigne dans notre région. Aujourd’hui, début mai, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la vigne est bien avancée, les jeunes feuilles à la chlorophylle fluorescente laissent encore voir la terre et la récolte devrait être plus petite. Notre millésime 2001 vient d’être mis en bouteille, quitte nos caves et sera bientôt dans les magasins…

Lettre n°7

Lettre d’hiver 2002-2003

Numéro : 6

En ce mois de janvier glacial, il est encore temps de vous adresser à tous nos meilleurs vœux pour cette année 2003. Nous vous souhaitons, à vous qui êtes tous passionnés de vin, à titre professionnel ou pas, une année jalonnée de découvertes gustatives passionnantes, de redécouvertes, de surprises, en un mot, de plaisir autour d’une bonne bouteille. Notre volonté avec les vins de notre Domaine de la Vougeraie est de vous offrir l’un de ces moments magiques grâce à nos vins que nous voulons toujours meilleurs, et nous tendons chaque jour un peu plus vers la perfection, source divine de notre inspiration…

Lettre n°6

Lettre d’été 2002

Numéro : 5

Nous venons de vivre l’une des périodes de l’année les plus excitantes avec les vendanges. Mais quelles vendanges ! Celles dont on rêve et que l’on vit si peu de fois dans sa vie… Les plus anciens évoquent des millésimes mythiques comme 1947, 1961, 1990 ! Vraiment, tout était miraculeusement réuni : un printemps sec et précoce, un été lui aussi sec et lumineux. Les travaux de la vigne réalisés comme dans les livres, et la vendange en vert sur toutes les parcelles. A la veille des vendanges le vent et la météo clémente ont fait le reste. Résultat : une récolte très saine, une maturité physiologique et phénolique exceptionnelle, même pour les blancs cueillis plus tardivement, des grains millerands, un équilibre acidité-tannins remarquable, des petits rendements… A la vinification se sont révélées des couleurs intenses, beaucoup de richesse et de concentration, des vins qui semblent dans leur extrême jeunesse assez souples…

Lettre n°5

Lettre de printemps 2002

Numéro : 4

Avec ce quatrième numéro notre lettre a déjà un an. Nous espérons que vous avez apprécié ces nouvelles du Domaine de la Vougeraie au fil des saisons et que vous aimerez aussi celle-ci évoquant notre récent printemps. Le printemps 2002, idéal pour la vigne !

Lettre n°4

Lettre d’hiver 2001-2002

Numéro : 3

En ce début d’année, alors que l’hiver rigoureux de notre climat continental nous quitte sur la pointe des pieds, nous sommes heureux de vous présenter les grands moments de cette troisième saison avec vous, qui malgré son tempérament peu nuancé fait encore chaud dans notre cœur…

N° 03 fev 2002 F

Lettre d’automne 2001

Numéro : 2

Deuxième année consécutive difficile ! Mais il semble que grâce à un travail strict exigé par une nature capricieuse on ait réussi à extraire la quintessence de la vigne et que nos craintes les plus fondées se muent pour la deuxième fois en promesses les plus sérieuses !

Voilà un millésime pressé à l’image de sa toute jeune vie : conçu dans le soleil le plus intense et la lumière d’un printemps radieux, il va souffrir le martyr ou presque pendant l’été, ballotté entre les alternances de pluie, de vent, d’orages, parfois de grêle, avant une mise au monde dans la lumière miraculeusement réapparue !

Lettre n°2

Lettre d’été 2001

Numéro : 1

Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance de la première lettre du Domaine de la Vougeraie. Une petite information trimestrielle que nous partagerons avec vous au rythme des saisons qui scandent notre quotidien ici en Bourgogne, au plus proche de nos terres, à côté de la cave où s'élèvent nos vins. Nous vous dirons comment ils se portent, se comportent et même déjà, se transportent puisque nos premières expéditions ont commencé depuis peu… Quelle excitation pour nous tous ! Dix-huit mois après l'annonce de la création du Domaine de la Vougeraie, nos enfants s'envolent vers d'autres cieux, vers les palais fins des dégustateurs et amateurs dans le monde ! Que le fil violet qui nous lie à vous soit toujours celui de l'esprit du vin, subtil, élégant… divin!

Lettre n°1