# Bonnes Mares 2004

Au début des Aristocrates, ce roman de Michel de Saint-Pierre qui se passe en Bourgogne, les incorrigibles jumeaux Osmond et Louis-César font main basse sur une bouteille de Bonnes Mares 1937 oubliée dans la cave du château familial. Goulûment, au goulot et en cachette, ils vident ce flacon “subtil et plein de feu”. Bu ainsi... ou plus religieusement, ce Grand Cru laisse toujours d’impérissables souvenirs !

Vendanges

Date de la récolte : le 1er octobre 2004.
Tri méticuleux. Jusqu'à 30 % de la vendange éliminée à cause de l'oïdium et de la pourriture.

Vinification

Vendange égrappée, non foulée et encuvée par gravité.
Sans levurage ni enzymage.
Macération pré-fermentaire à froid (15 C).
Macération totale : 20 jours
Deux pigeages par jour jusqu'à mi-fermentation puis un par jour jusqu'au tier de la fermentation alcoolique, et petit remontage jusqu'à la fin.

Elevage

Durée : 16 mois
Type : en fûts.
Pourcentage de fûts neufs : 70 %
Chauffe douce et  longue, sans carboniser.
Origine des bois : Allier
Un soutirage après la fermentation malolactique.
Pas de collage, filtration légère sur cartouche.

Mise en bouteille

Le 24 février 2006.
Limité à 3 394 bouteilles, 60 magnums, 12 jéroboams et 4 réhoboams.

--------------------


Un site Internet