Préparations biodynamiques

Préparation 500 – Bouse de corne
Bouse de vache logée dans des cornes enfouies dans le sol tout l’hiver puis diluée dans l’eau selon le procédé de dynamisation et pulvérisée en jour racine. Action structurante et vivificatrice, amélioration de la structure du sol, favorise l’activité microbienne dans le sol, la formation de l’humus, la croissance des racines et leur développement en profondeur.

Préparation 501 – silice de corne

Poudre de silice diluée dans l’eau, dynamisée et pulvérisée sur les pieds de vignes, en jour racine et fleur. C’est un élément lumière qui agit uniquement sur la partie aérienne de la plante. Elle améliore la photosynthèse, la résistance aux champignons et aux insectes, aide à la cicatrisation de la plante, favorise la maturation, l’expression de la fleur et aide à concentrer les futurs arômes dans le raisin. 

L’eau d’enduit

Mélange de trois préparas : Maria Thun, petit lait de chèvre et argile, le tout dilué dans l’eau de pluie, puis dynamisé. Elle doit être utilisée dans les 48 heures en jour fruit. Cicatrisant après la taille. Les bactéries issues du petit lait nettoient les bois, agissant comme désinfectant naturel et préservent les ceps contre certaines maladies dégénérescentes du bois telles que l’esca. Elle apporte des nutriments et renforce la vitalité des micro-organismes du sol ; c’est un peu comme pour l’homme une cure de vitamines pour renforcer ses défenses immunitaires.

Les tisanes
Les plantes, fleurs, feuilles et écorces sont cueillies dans l’herberaie du domaine ou dans la nature, fraîches pour conserver toutes leurs propriétés. Elles macèrent dans de l’eau bouillie pendant vingt minutes, puis elles sont filtrées. Le prépara très concentré est dilué puis mélangé à la bouillie bordelaise et utilisé dans les 24 heures.

La bouillie bordelaise

Le cuivre lutte contre le mildiou
Le soufre contre l’oïdium
Cuivre & soufre combattent les champignons


Un site Internet