Présentation

La biodynamie pour des vins purs et vivants

La tisaneraie

La tisaneraie au Clos du Prieuré

Le respect de la nature a toujours prévalu au Domaine de la Vougeraie cultivé en viticulture biologique depuis 1999, le plus grand domaine bio de Côte d’Or. La biodynamie est un pas au-delà de la culture biologique et pourrait se définir par l’idée de renforcer la vie grâce à des éléments naturels réactivés ou dynamisés. Il s’agit de rechercher l’équilibre entre le sol, la plante et l’homme dans le but de valoriser les terroirs. Elle demande beaucoup de temps car toutes les préparations sont faites à la main et déposées ainsi dans les vignes. Elle est appliquée désormais à l’ensemble du domaine excepté la vigne des Bollery, soit 29 hectares.

L’objectif de la biodynamie est de favoriser la vie, d’abord dans le sol où la vigne plonge ses racines et où tout commence. Encourager la biodiversité, multiplier la richesse des micro-organismes qui dégraderont les éléments organo-minéraux afin de les rendre parfaitement assimilables par la plante. Retrouver un vignoble vigoureux et sain résistant mieux aux maladies avec des raisins porteurs de l’empreinte du sol, communément appelé terroir. Un terroir sublimé en quelque sorte et traduit dans le vin. Un vin « pur ».

Ce sont les saisons et les planètes qui guident le rythme de travail. On combine deux traitements : les tisanes de plantes passées sur tout le domaine, soit pas moins de 67 parcelles, et les préparations à bases d’éléments d’origine minérale et organique « dynamisés ».

La dynamisation
C’est sans doute la part la plus ésotérique du concept et la plus difficile à expliquer scientifiquement mais dont les effets sont révélés dans un certain nombre d’études. L’agronome Claude Bourguignon a ainsi démontré il y a vingt ans les bienfaits de cette pratique avec la présence de deux fois plus de micro-organismes dans le sol travaillé en Biodynamie**. Une étude récente (PAN*) a mis en évidence l’absence de pesticides dans les vins biologiques. Le « dynamiseur » permet de charger en énergies magnétiques et cosmiques les préparations pour les rendre efficaces. Cela consiste en des mouvements alternatifs d’une hélice pendant dix secondes dans un sens puis dix secondes dans l’autre, créant une sorte de chaos, pendant vingt minutes.