2007 : L’année de tous les dangers…

4 sept 2007 - 35

pinot noir du 4 sept 2007 domaine de la Vougeraie

Hiver doux, printemps estival, été froid et pluvieux, un débourrement très précoce, une floraison éblouissante, mais des foyers de pourriture sur les rouges qu’il aura fallu très sévèrement trier. Résultat, une certaine hétérogénéité nous a incitant à être encore plus vigilants sur les traitements dans les vignes où la phytothérapie a pris tout sons sens. La différence s’est jouée sur le choix de la date des vendanges, pour gagner au maximum en maturité et en concentration. Un intense travail en cuverie et de très beaux blancs pour un millésime rebelle.

Sur les rouges, de nombreuses grappes millerandes, mûres et concentrées, de longues macérations préfermentaires à froid, peu de pigeages sur une matière fragile, des fermentations par contre très rapides et des couleurs intenses. Enfin deuxième année de pressurage vertical pour souligner une texture douce. Des vins très friands, flatteurs, aromatiques.

Les blancs furent eux très productifs et, chose rare, une centaine de fûts a envahi la cave, annonçant à la fois quantité et qualité d’exception. L’accent a été mis sur le batonnage, le très bon niveau d’acidité le permettant. Des vins très fins, d’une personnalité exaltant à la fois pureté et minéralité.