Nuits-Saint-Georges Premier Cru Clos de Thorey

Clos de Thorey

Parcelle(s)

Clos de Thorey
Surface : 3.0771 ha
Exposition : Sud
Plantation : En 1975 de 1ha5624, correspondant au bas du Clos et en 2013 de 1ha5147, correspondant au dessus du Clos

Bien assis sur les formations sédimentaires du Jurassique moyen, le vignoble est coupé en deux par le bourg, au sorti de la Combe de la Serrée où coule l’inégal Meuzin. Au nord Vosne-Romanée, au sud, Premeaux-Prissey. Les expositions diverses offrent une palette variée de typicités, avec des vins plus rustiques au sud. Les vins de Nuits offrent leur plénitude seulement après quelques années, ce sont des vins de collectionneurs patient.

NUITS-SAINT-GEORGES 1ER CRU THOREY MONOPOLE

Vignes

Situation : Nuits-Saint-Georges est assis sur le marbre de Comblanchien, adossé à la Côte au débouché de la combe de la Serrée dans le cône de sédimentation des Hautes-Côtes.
Cépage : 100% Pinot Noir
Sol et sous-sol : sol très riche en calcaire actif. On rencontre des têtes de mouton, blocs calcaires émoussés par l’érosion ; des marnes à Ostrea acuminata, huîtres fossiles rappelant la mer polynésienne qui s’étendait ici il y a 200 millions d’années.
Densité de plantation : 13 600 pieds/ha
Matériel végétal : Porte-greffe : 161-49
Greffon : 2 selections clonales : 828 et 943, ainsi que 3 selections massales (ATVB fin et très fin, Guillaume GR01)
Agriculture biologique depuis 2012. Agrément ECOCERT® reçu en 2015.
Taille : Guyot
Agriculture bio-dynamique depuis la campagne 2012
Actualité de la vigne : Buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, achillée. Préparation biodynamique 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps.

Histoire

La cité des Burgondes se développa vers l’an mil. Son origine étymologique viendrait des accompagnateurs les “Nuicthons” ou plus simplement des noyers qu’on y trouvait en abondance. Ville fortifiée, ses solides remparts protégeaient ses habitants, bourgeois, vignerons et communautés religieuses. Ses vins s’exportèrent à partir du XVIIIème siècle et le siècle suivant vit le développement de maisons de commerce. C’est ici qu’est née la Confrérie des Chevaliers du Tastevin dans les années 1930 pour juguler la crise qui frappait de plein fouet les vins, créatrice de la Saint-Vincent Tournante et du Tastevinage.

Thorey est un nom d’origine très ancienne, probablement un domaine gallo-romain crée par un Taurius, mais ce mot peut-être un site élevé, une hauteur (racine celte turra). L’origine du “Clos” , quant à elle , correspondrait au “cœur” du 1er cru “Aux Thoreys”. Fondateur de la Confrérie des Chevaliers du tastevin, Camille Rodier trouve au vin du Clos de thorey un goût tendre et velouté. Il y respire l’arôme de cassis.


Un site Internet