Puligny-Montrachet Champ Gain

Parcelle(s)

Puligny-Montrachet
Surface: 32 ares
Exposition: Sud-Est
Plantation: 2008

La cuvée du Champ Gain naît d’une petite vigne de 32 ares à la nature sauvage et exaltée. Adossée à la forêt d’influence méditerranéenne, tout en haut du coteau, elle s’en inspire. Pins parasols, genévriers, robiniers, attirent les chevreuils qui viennent se régaler de ses raisins dorés. Le nom de ce lieu-dit signifierait « les champs gagnés sur la forêt ». Son altitude (entre 340 et 360 mètres) et son sol aride et rouge, argileux et calcaire composent un micro-climat très ensoleillé, très bien exposé à l’est.

Vignes

Cépage : 100% chardonnay
Sol et sous-sol : sol argilo-calcaire. Pente forte.
Densité de plantation : 10 000 pieds / ha
Rendement : 53hl/ha
Taille : Guyot
Actualité de la vigne : Repiquage des manquants. Buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, achillée. Préparation biodynamique, 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps, et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps

Histoire

Puligny et Chassagne ont en commun le fabuleux Montrachet. Situé sur ces deux villages qui ont épousé son nom. Peut-on rêver plus belle bouteille de proue ? Aucun vin n’offre sans doute un tel éclat, une telle harmonie. Corps, bouquet, robe, de l’or liquide... Les vins de ces deux villages bénis par le Ciel proviennent de vigne qui ne sont guère éloignées des Grands Crus, qui en partagent les vertus, les bienfaits.

L’abbaye de Cluny prend pied à Puligny dès 1095 et y développe la vigne. La seigneurie appartient à la famille Mypont, puis aux Ducs de Bourgogne à l’époque de Philippe le Hardi, à des parlementaires bourguignons...


Un site Internet