Savigny-lès-Beaune

Savigny-les-Beaune

Millésimes

Parcelle(s)

Dessus les Vermots
Surface : 0,4427 ha
Exposition : Sud-Est
Plantation : 1986/1987

Les Gollardes
Surface : 0,6255 ha
Exposition : Sud-Est
Plantation : 1990/1991 1993/1994 1997/1998

Le vignoble de Savigny-lès-Beaune a appartenu aux Ducs de Bourgogne, au clergé, aux Chevaliers de Malte et aux châtelains. Sur des coteaux s’élevant en pente, nos Marconnets occupent une place privilégiée sur le versant beaunois. Le calcaire a ici presque disparu pour donner un sol sableux avec cailloutis, riche en fer où s’expriment des vignes assez âgées.

Savigny-Les-Beaune

Vignes

Cépage : 100% chardonnay
Sol et sous-sol : argilo-calcaire
Densité de plantation : 10000 pieds/ha
Surface totale : 1.0682 ha
Taille : Guyot
Actualité de la vigne : Buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, achillée. Préparation biodynamique, 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps, et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps.

Histoire

Les Dessus-Vermots et Les Gollardes sont deux très belles appellations Village de Savigny-lès-Beaune, côte à côte et en blanc, autour de 300 m d’altitude quand on quitte le bourg de Savigny pour monter sur Bouilland. Ces climats face au sud-est, la meilleure exposition, bénéficient de la protection de la combe. Ils reposent sur des marnes grises et des terres blanches. Leur tempérament est très minéral. « On tirait des carrières de Savigny des blocs employés en cheminées, tablettes, etc. » écrit le Dr Denis Morelot (1831) qui résume les vertus du Savigny : ces vins peuvent aller de pair avec les meilleurs vins de toute la Côte d’Or ; ils sont fermes, francs, pleins de feu et de bouquet et ils ont le précieux avantage de se garder longtemps » (Statistique de la Vigne dans le département de la Côte-d’Or, Dijon et Paris, 1831).

Les Vermots se situent le long du Rhoin, un ruisseau descendu de la Côte. Ce nom rappelle sans doute la présence ancienne de quelques arbres – des aulnes, ou vernes en ancien français. En 1826 ce climat est écrit Les Vernots.

Les Gollardes se situent dans un endroit sec et pierreux près de la Maison forestière du Grand Hâ et au-dessus des Goudelettes. Ce nom vient de l’ancien français golle, goule, gollot : passage étroit en forme de goulot, gosier, gorge. Cette vigne assemble en effet des parcelles qui ressemblent à un entonnoir. Elles s’appuient sur Les Goudelettes, s’élargissant en haut de coteau auprès des Perrières (Climats et lieux-dits des grands vignobles de Bourgogne, par Marie-Hélène Landrieu-Lussigny et Sylvain Pitiot, 2012).


Un site Internet