Chargement...

Fiche technique

L'appellation

“Le velouté des bons vins de Bourgogne, causé par le domaine des esprits, leur donne un goût dont la langue est mollement touchée et doux pour les nerfs”, écrit en 1694 le Dr Guy-Crescent Fagon. “Un vin”, ajoute-t-il, “que l’estomac presse et digère à loisir, sans être pressé de s’en défaire”. A qui l’ordonnance s’adresse-t-elle ? A Louis XIV, accablé par une santé maussade. Son premier médecin lui prescrit alors le vin de Nuits, obtenant bientôt la guérison de son royal patient. On venait d’inventer le vin de convalescence et de régime !

Dans la ronde des Nuits, les Damodes ont une origine très ancienne celte ou gallo-romaine. Ce nom évoque-t-il une trinité divine et féminine, à la manière des Bonnes Mares ? Protectrices des fruits de la terre et de la maternité, ces déesses étaient adorées dans la Côte. A l’Est de Nuits, la bourgade gallo-romaine des Bolards couvrait d’ailleurs 15 hectares. Elle possédait un temple de Mithra et la vie y était déjà très active. Mais peut-être ce nom rappelle-t-il le souvenir de druidesses qui auraient élu domicile dans la combe.

Dès le Moyen Âge, le vin de Nuits acquiert une identité qui le distingue du vin de Beaune. Alors que la Côte de Beaune produit un vin à la robe légère, œil-de-perdrix, s’appréciant assez jeune et presque de primeur, le Nuiton se consacre à un vin d’une couleur veloutée foncée, de garde, volontiers corsé et tannique. Cette aptitude à la conservation résulte de qualités solides, très appréciées à la Cour de Versailles aux XVIIème et XVIIIème siècles, ainsi qu’à l’étranger. Les Cours allemandes sont en particulier friandes du vin de Nuits.

Le vin de Nuits est réputé pour ses aptitudes à la garde, alors que le vin de Beaune se boit plus jeune. Quand on dit alors “vin de Bourgogne”, on parle d’un Nuits.

La vigne

Situation : Nuits-Saint-Georges exprime une personnalité pleine et entière. La ville est adossée à la Côte, au débouché de la combe de la Serrée. Une petite rivière, le Meuzin, descend ici des Hautes-Côtes. Les Damodes sont le climat le plus septentrional du finage, touchant à Vosne-Romanée.
Surface : 0,9223 ha
Situation géographique : parcelle très en coteau
Exposition : Est
Plantation : 1985/1986

Cépage : 100% pinot noir

Sol et sous-sol : sol très caillouteux et très calcaire. Probabilité de limons argileux en haut de la pente et de limons purs en bas de la parcelle.

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha

Matériel végétal : 100 % de clones
Agriculture biologique.
Agrément Ecocert® reçu en 2000.

Taille : Guyot

Travail de la vigne : repiquage des manquants. Buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, achillée. Préparations biodynamiques 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps, et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps.

Le vin

Date de la récolte : le 18 septembre 2019 (Jour fruit).
Tri méticuleux à la vigne et à réception en cuverie.
Rendement : 27,2 hl/ha

23 % de vendange entière, non foulée et encuvée par gravité.
Sans levurage ni enzymage.
Macération pré-fermentaire à froid (12-15°C) pendant 5 jours.
Macération totale : 18 jours
Deux pigeages pendant la cuvaison puis un remontage léger par jour jusqu'à fin cuvaison.

Durée : 18 mois en fûts.
Fûts neufs : 27 %
Origine des bois : Cîteaux, Tronçais
Soutirage de tous les fûts. Pas de collage, filtration légère.

Le 8 février 2021 pour les magnums (Jour fruit).
Le 10 février 2021 pour les bouteilles (Jour racine).
Limitée à 2737 bouteilles et 220 magnums.

Domaine familial au cœur de la Bourgogne.

Nous trouver

7bis, rue de l’Eglise
21700 Premeaux Prissey
France

Tel.:
+33(0)3 80 62 48 25

Vente et dégustation

De passage en Bourgogne ?
Retrouvez nos vins à La Maison Vougeot :
1, rue du vieux château
21640 - Vougeot
Bourgogne - France
+33 3 80 61 06 10
+33 6 83 79 44 49
contact@lamaisonvougeot.com


(visites et dégustations au domaine strictement réservées aux professionnels, sur rendez-vous)