Chargement...

Fiche technique

L'appellation

S’il est une ville née sous une bonne étoile, c’est bien la ville de Beaune. Celle, justement, que l’on voit si souvent peinte ou brodée à l’Hôtel-Dieu : l’amour de Nicolas Rolin et de son épouse Guigone de Salins, les fondateurs. Cerclée par ses remparts et ses bastions comme un tonneau par ses douelles, Beaune raconte en gothique flamboyant le roman d’amour de la Bourgogne et de la Flandre, au siècle de la Toison d’or.

Les rois de France ont toujours servi à leur table le vin de Beaune, tiré de leurs propres caves. Ils avaient d’ailleurs l’esprit large car on rencontre aussi des Clos du Roi à Chenôve, à Aloxe-Corton. Ces clos prestigieux sont le plus souvent issus de la confiscation des domaines des Ducs de Bourgogne lorsque cette Province fut réunie à la Couronne de France après la mort de Charles le Téméraire.

Il est fréquemment question du Clos du Roi à Beaune dans les arrêts et édits royaux. Par exemple l’arrêt du 21 juin 1723 qui ordonne “la revente et adjudication à titre d’engagement et avec faculté de rachat perpétuel du Clos du Roy à Beaune”. Cette vigne en monopole (propriété unique) était alors cultivée et vinifiée par les soins de Beaunois qui en livraient les fûts et les paniers de bouteilles à la Cour de Versailles.

Aucun vin de Bourgogne n’a de sang plus bleu, plus royal. N’est-ce pas à l’intercession d’une religieuse beaunoise, sœur Marguerite Parigot (1619-1648) qu’est due l’heureuse conception de Louis XIV, mis au monde par la reine-mère Anne d’Autriche après vingt-trois années de stérilité? Grâce à ce miracle, sœur Marguerite de l’Enfant-Jésus sera déclarée vénérable par l’Eglise. Le Roi-Soleil appréciait le vin de Beaune et il y vint en pèlerinage.

La vigne

Beaune Clos du Roi « Ponnelle »
Surface : 0,1144 ha
Situation géographique : parcelle à mi-côteau
Exposition : Est
Plantation : 1978/1979

Beaune Clos du Roi « Violland »
Surface : 0,1439 ha
Situation géographique : parcelle à mi-côteau
Plantation : 1901/1902 1974/1975

Cépage : 100% pinot noir

Sol et sous-sol : sol argileux, très riche en fer, peu calcaire. Beaucoup de cailloutis.

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha

Matériel végétal : sélection massale à 50 % et sélection clonale à 50 %.
Agriculture biologique. Agrément ECOCERT®  reçu en 2000.
Agriculture bio-dynamique depuis la campagne 2001.

Taille : Guyot

Travail de la vigne : buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, prêle, achillée et tanaisie. Préparation biodynamique, 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps, et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps.

Le vin

Date de la récolte : le 9 septembre 2019 (Jour fruit)
Tri à la vigne et à réception en cuverie.
Rendement : 8,8 hl/ha

Vendange égrappée à 100%, non foulée, encuvée par gravité.
Sans levurage ni enzymage.
Macération pré-fermentaire à froid (12-15° C) pendant 5 jours.
Macération totale : 19 jours
Pressurage avec le pressoir vertical.

Durée : 15 mois en fût et 1 mois en cuve inox
Type : en fûts.
Pas de fût neuf.
Chauffe douce et  lente.
Origine des bois : centre de la France et Cîteaux
Pas de collage, filtration légère.


Domaine familial au cœur de la Bourgogne.

Nous trouver

7bis, rue de l’Eglise
21700 Premeaux Prissey
France

Tel.:
+33(0)3 80 62 48 25

Vente et dégustation

De passage en Bourgogne ?
Retrouvez aussi nos vins à la Maison Vougeot :
1, rue du vieux château
21640 - Vougeot
Bourgogne - France
lamaisonvougeot.com

La Maison. Vougeot est actuellement fermée