Chargement...

Fiche technique

L'appellation

Cerclée par ses remparts et ses bastions comme un tonneau par ses douelles, Beaune est la seule ville au monde où, comme le disait Viollet-le-Duc, on ait envie de tomber malade... Construit au milieu du XVème siècle, l’Hôtel-Dieu raconte en effet le roman d’amour de la Flandre et de la Bourgogne, l’épopée flamboyante des grands ducs d’Occident.

La “montagne” de Beaune domine la ville du haut de ses 359 mètres d’altitude. Les vergers et les bois se mêlent aux vignes en un lieu champêtre où quelques maisons profitent du panorama offert par la vallée de la Saône, le Jura et les Alpes. C’est là que se réunissaient dans l’ancien temps les républicains sous la Monarchie et l’Empire...

Les Pierres Blanches évoquent les laves calcaires, ces dalles plates à fleur de sol dont on couvrait jadis les maisons et dont on coiffe aujourd’hui encore les murs des clos. Sur la “montagne” bien exposée, ces pierres formées d’un calcaire très blanc sont encore blanchies par le soleil qui les caresse du levant jusqu’au midi. Il s’agit d’un très ancien lieu-dit, cité dès 1258 dans le Martyrologe de Beaune : In Monte Lapidi albi (sur la colline des pierres blanches).

L’appellation communale Côte de Beaune concerne uniquement les vins rouges et blancs de l’appellation Beaune, sur 52 hectares. Le nom du climat, comme c’est le cas ici, peut accompagner les mots Côte de Beaune. Cette A.O.C. ne doit pas être confondue ni avec l’A.O.C. Côte de Beaune-Villages ni avec l’A.O.C. Hautes Côtes de Beaune, également communale mais exclusivement en rouge, présente sur les communes de Ladoix aux Maranges.

Sur le territoire communal de Beaune, la capitale du vin de Bourgogne, ce climat occupe le balcon supérieur du coteau entre Savigny-lès-Beaune et la “montagne” de Beaune. Excellente situation à mi-coteau puisque tout à côté se trouve le Mont-Batois où les viticulteurs de la Côte-d’Or pratiquent leurs recherches (sélection des cépages, modes de culture). Juste au-dessous sur le coteau s’étendent les fameuses Bressandes, l’un des meilleurs Premiers Crus de Beaune.

La vigne

Les Pierres Blanches (rouge)
Surface : 0,7516 ha
Situation géographique : parcelle à mi-coteau
Exposition : Est
Plantation : 1991/1992

Cépage : 100% pinot noir

Sol et sous-sol : terre blanche très calcaire avec beaucoup de cailloux. Sol limoneux

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha

Matériel végétal : sélection massale à 70 % et sélection clonale à 30 %.

Agriculture biologique. Agrément Ecocert® reçu en 2001.

Taille : Guyot

Travail de la vigne : buttage des vignes en hiver. Pulvérisation de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, prêle, achillée et tanaisie. Evasivage au printemps.

Le vin

Date de la récolte : 26 Août 2020 (Jour feuille).
Tri à la vigne et à réception en cuverie.
Rendement : 18 hl/ha

Vendange non foulée et encuvée par gravité.
Sans levurage ni enzymage.
Macération pré-fermentaire à froid (12-15°C) pendant 5 jours.
17 jours de cuvaison.
Deux pigeages pendant la cuvaison puis un remontage léger par jour jusqu'à fin cuvaison.
Pressurage avec le pressoir vertical.

Durée : 15 mois et 1 mois en cuve inox
Type : en fûts.
Pourcentage de fûts neufs : 33%
Chauffe douce et  lente.
Origine des bois : Allier grains fins et Citeaux.
Soutirage de tous les futs.
Pas de collage, Filtration légère.

Domaine familial au cœur de la Bourgogne.

Nous trouver

7bis, rue de l’Eglise
21700 Premeaux Prissey
France

Tel.:
+33(0)3 80 62 48 25

Vente et dégustation

De passage en Bourgogne ?
Retrouvez nos vins à La Maison Vougeot :
1, rue du vieux château
21640 - Vougeot
Bourgogne - France
+33 3 80 61 06 10
+33 6 83 79 44 49
contact@lamaisonvougeot.com


(visites et dégustations au domaine strictement réservées aux professionnels, sur rendez-vous)