Chargement...

Fiche technique

L'appellation

Le fin du fin ? Le pinot noir porté à la perfection ? Aucun vin n’a inspiré autant d’émotion pure au fil d’une longue histoire. Le Musigny procure l’état de grâce. Dans la famille royale du vin de Bourgogne, il est au-dessus des tout premiers princes du sang. Le roi ? Disons plutôt la reine… Cette petite vigne en pente offre un vin dont la puissance égale la pudeur à se donner…

Il s’agit d’un des climats les plus anciens de la Côte, mis en valeur dès le VIIIème ou le IXème siècle. Sur un habitat gallo-romain où vivait peut-être un certain Musinus, le nom devient ensuite Musigné, Mussigny puis Musigny. Lorsque les moines de Cîteaux fondent leur Clos de Vougeot vers 1110, la partie supérieure du coteau est déjà mise en valeur et, sous le Musigny, ils créent leur “pré carré” sur le piedmont. Au XIVème siècle, une famille de Musigny possède en partie cette vigne. Elle donne aux Grands Ducs de Bourgogne plusieurs chambellans et même en 1356 un gouverneur du duché. Elle s’éteint ensuite, laissant derrière elle ce grand cru.

Le Musigny n’a jamais été un clos, une seule entité foncière. Cette vigne est très morcelée depuis le Moyen Âge, tant elle est convoitée. Aux XVIIème et XVIIIème siècle, les pères dijonnais de l’Oratoire, le grand prieur de Champagne, les grandes familles du Parlement de Bourgogne figurent parmi ces propriétaires.

Coupé d’Est en Ouest par un chemin, le Musigny jadis était double. Comme en Chambertin, il y avait un Grand Musigny et un Petit Musigny, l’un plus étendu que l’autre et au même degré d’excellence. Les appellations d’origine contrôlée ne reconnaissent de nos jours qu’un seul Musigny (décret du 11 septembre 1936).

La vigne

Surface : 0,2104 ha
Situation géographique : parcelle en coteau
Exposition : Est
Plantation : 1970/1989

Cépage : 100% pinot noir

Sol et sous-sol : sol calaire, riche en cailloux, plus minéral sur le haut de la parcelle.

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha

Matériel végétal : sélection massale à 30% et sélection clonale à 70% (161/49).
Agriculture biologique.
Agrément Ecocert® reçu en 1999.
Biodynamie depuis 2001.

Taille : Guyot

Travail de la vigne : repiquage des manquants. Buttage des vignes en hiver. Pulvérisations de tisane d'ortie et de rhubarbe, de décoction de prêle et de silice, tanaisie, saule, achillée. Préparations biodynamiques 500 et 501 à la fin de l'hiver et au printemps, et 501 avant la fleur. Evasivage au printemps.

Le vin

Date de la récolte : le 29 Août 2020 (jour fruit)
Vendange saine.
Rendement : 38 hl/ha

100% de vendange entière. Non foulée et encuvée par gravité.
Sans levurage ni enzymage.
Macération pré-fermentaire à froid (12-15°C) pendant 5 jours.
Macération totale : 21 jours de cuvaison.
Pressurage avec le pressoir vertical.

Durée : 16 mois
Type : en fûts.
Pourcentage de fûts neufs: 28%
Chauffe douce et  lente.
Origine des bois : Tronçais, Cîteaux
Pas de soutirage.
Pas de collage, filtration légère.

Le 7 février 2022 (jour fruit)
Limité à 961 bouteilles et 30 magnums.

Domaine familial au cœur de la Bourgogne.

Nous trouver

7bis, rue de l’Eglise
21700 Premeaux Prissey
France

Tel.:
+33(0)3 80 62 48 25

Vente et dégustation

De passage en Bourgogne ?
Retrouvez nos vins à La Maison Vougeot :
1, rue du vieux château
21640 - Vougeot
Bourgogne - France
+33 3 80 61 06 10
+33 6 83 79 44 49
contact@lamaisonvougeot.com


(visites et dégustations au domaine strictement réservées aux professionnels, sur rendez-vous)